Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Réflexion Vive Greg Ponzanelli 2017 à Bargemon - Var / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceVar  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Source : #46689 > Afficher son tableau Foxoo

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 20/11/17 | Vues : 146


Réflexion Vive Greg Ponzanelli 2017 à Bargemon / Var

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 16 au 28 septembre 2017 à Bargemon.

Né à Nice en 1976, Greg Ponzanelli est Artiste Peintre Fresquiste depuis plus de vingt ans, à son actif la création des décors de la place Garibaldi à Nice, de nombreuses restaurations d’églises et monuments historiques de la région Niçoise dans une tradition séculaire ligure remontant à son ancêtre, Jacopo Antonio Ponzanelli, Maître sculpteur de Carrare. Sa peinture est aujourd’hui la transcendance de sa matière, une chaux qu’il applique par une technique unique sur la toile.
"Mes portraits sont des éternités de moments gravés dans ma vie par une chaux vivante...”
C’est ainsi qu'il nous invite dans un voyage, de son intimité vers l’extimité de ses oeuvres.
En effet l’oeuvre d’art porte la trace de la subjectivité de son créateur. Elle est un témoignage de son imaginaire, de ses fantasmes et de ses désirs.
Pour lui, le tableau, portrait qui apparaît sous ses doigts est créé dans un espace-temps irremplaçable, il est aussi créé d’une matière à part qu’il admire, unique et cyclique, la chaux. Autrement dit, l'artiste fait prendre corps à cette matière, elle devient corps.
La chaux, calcaire chauffé à blanc, chaux vive puis éteinte, Greg Ponzanelli l’applique depuis fort longtemps sur des murs, plafonds, églises. Murs qu’il perçoit pourtant comme un obstacle à sa vie, alors que pour nous, spectateurs de l’oeuvre, ils nous renvoient à l’émergence de la beauté pure.
Ses oeuvres nous donnent à voir de l’inouï, elles nous émeuvent par la vérité de l’artiste qu’elles transmettent. “Je n’existe qu’à travers l’oeuvre et pourtant je suis plus que cela.”
Pour Freud "l’artiste possède le pouvoir mystérieux de modeler des matériaux jusqu’à en faire l’image fidèle de la représentation existante dans sa fantaisie.”
Les tableaux de cet artiste sont la mise en forme de son questionnement autour du temps. En figeant le vivant sur la toile, il défie la notion de temps qui s’écoule, de compte à rebours, par un besoin d’éternité vivante. Comme dans le rêve, le temps s’arrête et laisse place à la contemplation éternelle de l’oeuvre. Dans ce jeu de dupe avec le temps il nous signifie “leur chair doit vivre”.
Christel Llorca Psychologue Clinicienne
Débute à 16H00
Beddington Fine Art
13 rue de la prison
83830 Bargemon



En savoir plus
Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions