Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

L'agenda du Var avec Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Actualité locale | Actualité nationale | Annoncer un évènement
#f
FranceVar  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  

Votre proposition de


Votre correctif ou complément d'information :

Code antispam : 7198 > Recopier le code à 4 chiffres >>>



 

Evènement passé.

Le dimanche 15 octobre 2017 à Toulon.

Un décor minimaliste, deux coffres à malices, une écriture ni trop près ni trop loin du texte original, l'adaptation et la mise en scène de Xavier-Adrien Laurent de Hypo (le roman de Christian Astolfi) ressemblent à un cornet surprise de l'enfance.

Précisément, c'est cela dont il s'agit, de ce long chemin du bocal amniotique (la caverne matricielle pour Hypo), à la vie à l'air libre et en communauté.

Les peurs, les doutes, les exaspérations, les fantasmes sont savamment dosés dans ce spectacle où se mêlent hypocondrie, névrose et paranoïa, sans jamais perdre le sens de la dérision.
Car Hypo est drôle à se moquer de lui et de nous-mêmes.

Hypo, c'est Lucas Andrieu, jeune comédien toulonnais de vingt ans. Il y tient le rôle, seul en scène, comme s'il avait mangé tout cru le personnage à son petit-déjeuner. Tour à tour emporté, déprimé, caustique, illuminé lorsqu'il feuillette le Vidal, mais jamais tragique, il enlève le public pour une heure et vingt de petit bonheur.



Débute à 15H00
34 Rue Victor Clappier, 83 toulon